Activités - Education à l' Environnement et au Développement Durable

23 juin 2016 - Deuxième journée EEDD

Cliquez pour agrandir l'imageLa deuxième journée du projet d'Education à l'Environnement et au Développement Durable (EEDD) avec l'école Publique de Grandrieu avait pour thème l'érosion des berges et le fascinage.
Avec la participation de l'AAPPMA de Grandrieu, la Fédération de pêche de la Lozère.


Les grands de l'école Publique de Grandrieu sont retournés au bord de l'eau afin de poursuivre leur collaboration avec la Fédération de Pêche de la Lozère. Ils vous racontent leur après-midi.

" Le jeudi 23 juin 2016 nous sommes allés de Grandrieu jusqu'au ruisseau du Viala à vélo, 8 km aller, 8 km retour.

Notre mission était d'arrêter l'érosion d'un talus dans un méandre du cours d'eau.

Nous avons rejoint deux agents de la fédération de pêche de la Lozère.
Nous les avons aidés à créer un fascinage.

Nous leur avons fait passer des piquets, du fil de fer et des fagots de saule.
Ils ont commencé par planter les piquets puis les ont raccourcis à la tronçonneuse.
Ensuite, nous avons participé à la mise en place des fagots en quinconce.
Et enfin, trois par trois, nous avons attaché les fagots aux piquets à l'aide de fil de fer.
Le saule devrait s'enraciner et permettre au talus de ne plus s'effondrer en cas de crue. "

Cette sortie, qui a conclu un travail réalisé depuis plusieurs années, a participé à la prise de conscience des jeunes générations à la nécessité de préserver leur environnement.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

_______________________________________________________

Cliquez pour agrandir l'image

21 mars 2016 - Première journée EEDD

Cette année, les grands de l'école Publique de Grandrieu sont impliqués dans un projet d'Education à l'Environnement et au Développement Durable (EEDD).

Ce projet, financé par l'AAPPMA de Grandrieu, est monté conjointement avec la Fédération de pêche de la Lozère. Celle ci met gratuitement à disposition un animateur, Grégory Richard.
Ce projet a pour thème général  l'eau et la rivière.
Il déroulera sur quatre demi-journées.
Première journée: La ripisylve.


Les enfants de l'école vous racontent ce qu'ils en ont retenu:


    " Lundi 21 mars, nous sommes allés au bord du Grandrieu sur un secteur de rivière situé entre Mararèches et L'Aldeyres.

A cet endroit, les prés de fauche appartiennent à la famille Pontier et le courant dans la rivière creuse les berges dans les méandres.

Dans cette zone, les berges sont quasiment nues. Nous avons donc planté ou bouturé plusieurs espèces d'arbres : sorbier des oiseleurs, frêne, bouleaux, saules marsault, érables et noisetier. On a creusé pour enterrer les arbres, ensuite on a tassé la terre à leurs pieds.
Nous avons disposé des arbres dans tous les méandres de la rivière en alternant les essences.

Nous avons planté ces arbres pour reconstituer une ripisylve. La ripisylve, c'est la forêt qui longe les rivières et ruisseaux.
La ripisylve consolide les berges dans  les méandres de la rivière. Elle sert aussi aussi, grâce à son ombre, à empêcher la rivière de trop se réchauffer afin que les truites sauvages ne meurent pas.
Les arbres et leurs racines servent également d'abris aux poissons et plus généralement à la faune aquatique.

Cette forêt de bord de rivière filtre aussi les engrais et lisiers avant qu'ils n'atteignent le cours d'eau.
Il est donc très important de la protéger et de la reconstituer. "


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image


Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 7 septembre 2017